La femme soumise est morte.

Je me suis levée ce matin avec la rage dans le corps, et l’esprit en ébullition. Un article lu par ci , des tweets par là:

Depuis ma tendre adolescence, c’est-à-dire depuis hier et aujourd’hui, mes oreilles n’ont eu de cesse de s’irriter aux tambourinements populaires des « Qualités d’une bonne épouse ». Plus précisément d’un adjectif, qui me cause de l’urticaire, tant il est aberrant employé dans un contexte d’amour et d’entraide MUTUELS. Huez le, s’il vous plaît: « Soumise ». 

« Une bonne épouse est une épouse soumise ». Telle est le diktat, que dis-je, la leçon que je dois apprendre, intégrer et refléter par cœur si je ne veux pas me voir « taxée » de  »Féministe, néo-colonisée, tueuse de tradition »ce qui sous nos cieux sont des insultes plutôt « hard ». Ceci, si tant que je me demande si « Liberté et Respect » sont de race blanche et de sexe masculin. Questions existentielles d’une « imariable ». 

Plusieurs fois, j’ai essayé de comprendre pourquoi « Soumise » était une qualité matrimoniale féminine sine qua non. Plusieurs fois, je me suis référée au dictionnaire:

SoumissionSoumis , tombant sur des définitions dignes de l’époque -1948/DUDH et plusieurs fois, on me serinait que « Soumise » ne veut dire que « Bien éduquée, qui reconnaît la place de l’homme« .  Et pourtant, plusieurs fois, on m’a interdit d’ôter cet adjectif, pour le remplacer tout simplement par sa « signification africaine ». Et j’ai compris.

C’est alors que j’ai vu ce tableau de complexes d’infériorité, ce tableau qui peint un contexte africain marqué par le patriarcat, par des religions importées et OCCIDENTALES dont la phallocratie n’est plus à démontrer (le racisme non plus, d’ailleurs), un monde marqué par un déni compulsif de ne pas considérer la femme comme un Etre humain, qui par conséquent a droit à la liberté et au respect. J’ai aussi vu plein de femmes obligées de tenir des discours empreints d’un syndrome de Stockholm avancé, des propos de droguées religieuses, souvent programmées pour ne se sentir complètes et définies que « mariées ». 

Des personnes qui se disent instruites tiennent un langage qu’elles estiment éclairé mais qui ne fait que pérenniser un système dont les femmes se sont défait non pas parce qu’elles étaient sous l’emprise du « diable » ou de l’occident mais parce qu’elles n’étaient pas heureuses. Lorsqu’on me dit par exemple, que les hommes n’aiment pas les femmes instruites parce qu’elles ne sont pas soumises, je me demande toujours pourquoi? Je remets en cause mon monde pour le voir meilleur.

Pourquoi demande t-on aux femmes d’être belles, intelligentes mais carpes? Pour ne pas blesser l’ego de l’homme? Pour lui donner l’illusion qu’il est le chef à bord? Pour être mariées? Pour être de bonnes femmes? Pourquoi? Pourquoi dit-on d’une sorbonnarde qu’elle a sûrement la grande gueule? Pourquoi une femme instruite est cataloguée dangereuse? Pourquoi les hommes ne peuvent-ils pas concevoir le mariage sans la domination? Pourquoi? Pourquoi et Pourquoi les femmes  se disent non-féministes pour se trouver un mari?

i-an-a-feminist-now-what
Et purée, informez vous sur le féminisme avant de débiter certaines conneries. Féministe n’est pas synonyme de paresseuse, d’hystérique et d’arrogante.

Il y une légende populaire qui voudrait que les femmes n’aient pas d’ego et que de ce fait qu’elles soient plus disposées à entretenir celui des hommes. Beaucoup de stéréotypes et de préjugés voudraient que les femmes aiment la cuisine et les taches ménagères et aiment se sentir dominer. Des complications surviennent quand par l’instruction les femmes acquièrent de la confiance en elles, de la fierté, l’amour du savoir, et de la culture; quand elles considèrent les tâches ménagères comme des tâches d’indépendance, donc naturelles, et non des tâches féminines; quand elles demandent à leurs partenaires de les aider à ces tâches, autant qu’elles les aident aux tâches financières; quand elles veulent se défendre quand elles ont raison; quand elles peuvent corriger des hommes qui ont tort (Chéri, tort s’écrit sans d) comme eux ils pouvaient le faire un siècle plus tôt;  des complications surviennent quand les femmes instruites refusent les humiliations qu’une femme non instruite et dépendante pourrait accepter parce qu’elle n’a pas le choix; des complications surviennent quand les femmes réclament le respect et la fidélité, la politesse dans les propos, le respect et l’aide; quand elles demandent à être aussi heureuses dans un ménage et n’ont pas peur de quitter le foyer car libres. Les femmes ont eu accès aux mêmes droits que les hommes, à la même source de rayonnement. Les egos tant entretenus par une suprématie se sont vus abandonnés. Des complications sont survenues quand les femmes ont eu le choix, et que les hommes n’avaient que leurs préjugés. Le choc a eu lieu. Et depuis, une femme instruite est immédiatement perçue comme arrogante quand bien même les femmes ont des personnalités diverses, et que même sans l’instruction des femmes arrogantes existaient. Est-ce l’impossibilité de dominer alors qui pousse les hommes à dénier à des femmes instruites des qualités de bonne épouse?

Oh, une femme intelligente, c’est arrogant!

On répète aux femmes: « Ce n’est pas parce que tu es patronne et riche là-bas dans ton entreprise, que tu vas l’être dans ton foyer. Ici tu baisse le froc et on te baise. Pourquoi? Parce que tu ne portes pas le caleçon« . Pourquoi l’homme porte le caleçon? Au sens figuré. Parce qu’il avait toujours été celui qui possédait la caisse. Mais dès lors qu’une femme possède la caisse pourquoi ne peut-elle pas être aussi chef de famille, puisqu’il faut à tout prix en avoir? L’homme doit-il toujours être chef de famille? Quand bien même il ne pourvoit en rien au fonctionnement foyer? Une femme ne possède t-elle pas aussi le pouvoir de direction?Un femme ne possède t-elle pas aussi de la raison pour prendre les bonnes décisions? Pourquoi doit-on annihiler toutes les qualités humaines des femmes au profit des hommes? Le leadership serait-il exclusivement masculin? Pourquoi automatiquement une femme capable de se défendre et de parler est dangereuse? On refuse aux femmes les excès que les hommes se permettent. Avoir la possibilité de dire « Non, je ne suis pas d’accord. Non, je ne veux pas de ça, est-un crime? ». NON. Le monde d’aujourd’hui en est l’exemple. Aussi les femmes sont-elles obligées de se coltiner un complexe d’infériorité dont les hommes ont si peur. Toutes ces considérations les mènent à abandonner toute ambition professionnelle poussée pour éviter des complications dues à un faiblard en quête de domination.

je-dis-stop-300x272

D’autre part, le mot soumission soulève une question de domination assez dérangeante. A t-on besoin d’être une épouse soumise pour être une bonne épouse? Non. Pourquoi des conceptions matérialistes et intellectuelles entrent-elles dans un domaine où seuls l’amour et le respect devraient dominer? Le respect et l’amour entre partenaires ne sont-ils pas suffisants?  Ne peut-on pas se contenter d’aimer sans dominer? Est-ce parce que votre femme gagne un salaire plus grand que le vôtre qu’il faudrait le lui en vouloir et interpréter tous ses gestes comme des insultes à votre personne? Refuser des humiliations est-ce péter plus haut que son cul? Pourquoi la notion de respect n’est-elle pas suffisante pour un couple? Pourquoi la femme doit-être forcément soumise à son mari si un couple est un terrain de compromis mutuels et non unilatéraux? Qu’est-ce qui empêche un homme de reconnaître son tort, de voir sa femme avoir raison? Qu’est-ce qui empêche un homme de participer aux tâches ménagères si celles -ci permettent le fonctionnement efficace du foyer? Pourquoi ne pense t-on pas que les femmes souffrent aussi d’être les éternelles soumises?  N’avons-nous pas aussi de fierté, d’ego, d’amour-propre? Pourquoi ne pense t-on pas que les femmes puissent détester les hommes dominateurs, les hommes à 6 chiffres qui se foutent de ce qu’elles peuvent éprouver? Les femmes soumises sont-elles heureuses en mariage, quand elles doivent toujours céder, subir, supporter, ne pas s’exprimer, ne pas être, ne pas vouloir des choses différentes? Pourquoi une femme n’aurait-elle pas le droit d’être aussi?

La femme soumise est morte parce que de plus en plus de femmes sont instruites et rêvent mieux  qu’une chatte à nourrir, des enfants à éduquer et un mari à surveiller. Si les femmes ont osé renverser l’ordre patriarcal établi c’est parce qu’elles n’étaient pas heureuses. Les hommes devront de plus en plus s’habituer à voir des femmes se défendre des humiliations et vouloir du respect. Pour une fois, ce sera aux hommes de se soumettre au cours normal d’une injustice qui se répare. Des sorbonnardes et des femmes ultra cultivées, on en produit par milliards à présent, et comme ils ont l’habitude de le dire pour justifier leurs infidélités, elles sont plus nombreuses et vous devrez tôt ou tard vous habituer à ça.

Je suis imariable, je sais. Je ne suis pas une fille. Je sais. J’ai écris tout ces propos avec le plus grand calme, mais malgré cela beaucoup trouveront que je suis arrogante de les dire. Parce qu’une femme, ça se tait. Sois belle, intelligente. Et Ferme là.

 images (4)

La femme soumise est morte, par suicide. Je lui tire quand même 2000 balles dans la tête. C’est là un crime pour lequel je n’ai aucun remords.  

Elle est morte, la femme soumise. Fin de citation. Appelez vos dieux, vos rois et vos maîtres, rien n’y changera.

Publicités

36 réflexions sur “La femme soumise est morte.

  1. Hum. Juste un qui souhaite rencontrer la communauté des blogueurs et blogueuses de Lomé et qui en débutant via les « 10 » commandements du blogueur a fini par passer ici ; aller sur Facebook « femme diplômé » et revenir ici. Et je m’en irai autre part à la quête des autres blogueurs mais non pas sans avoir dit ceci …
     » J’aime la femme  »
     » J’aime vraiment la femme  »
    Je m’aime aussi énormément et je suis de ceux qui savent exactement ce qu’ils veulent .je trouve que le mariage est une belle institution mais M…d.. parfois la société en fait un peu trop alors je sortirais de ce contexte et je parlerai d’une vie à 2 simplement. Certains ne recherchent pas une esclave ménagère, un bouquet de fleur, ou une femme avec un QI de 200 …
    Certains cherche tout simplement l’harmonie dans une relation a 2 (je précise bien a 2, aucune infidélité de la part des mecs qui en ont le record et non plus de la part de leurs conjointes qui tendent à s’illustrer ces temps-ci) ou on prend en compte le fait que l’équilibre est souvent difficile à obtenir avec nos parents respectifs. Certains aimerait juste une vie de couple avec paix, harmonie, partage compréhension, communication et respect pour chaque partenaire.
    Ce ne sont pas des élucubrations d’un mec pommé, avec BAC-5, pas regardable, surtout pas présentable et sans belle manière ; bref j’en passe, n’ayant rien à prouver à personne. Le fait est qu’après un périple de 10 ans je n’ai jamais rencontré de femme émancipés qui savait simplement qu’elle n’avait rien à prouver et qu’elle se devait juste d’être elle-même. Par contre j’en ai rencontré des tas qui malgré :
    Qu’elles sont fort belle se sentent obliger d’acheter des artifices pour le prouver
    Qu’elles sont fort bien instruite se sentent obliger de rappeler leur niveau d’instruction
    Qu’un seul regard de leur part suffise à hypnotiser un homme se sente obliger de nous rejouer à la façon machiavel
    Alors ne vous étonnez que 90 % des mecs cloisonnés dans leurs limites mentales ressente le syndrome du mal alpha …..
    J’ai rencontré nombres de femmes qui savait pas qu’elle était déjà l’égale des hommes et qu’elle les supplantait en bien de choses. Et je vois tous les jours des femmes qui ne savent simplement pas qu’elles ont déjà tout gagner. Alors sachez réellement ce que vous valez parce que des mecs, il y en a de nos jours qui veulent des compagnes au moins aussi douées et intelligente qu’eux et cela pour la vie. Y en a de nos jours qui sont de vrais cordon bleu et qui ne trouverait pas gênant d’aider leur compagne dans bien des choses que beaucoup (90%) ne feront pas à cause des barrières sociaux culturelles. Et ce genre de mec, ne cherche que des femmes (je ne dirai pas insoumise car je ne maitrise pas encore toutes les implications) qui ont trouvé leur réel potentiel et l’exprime sans avoir besoin de prouver quoi que ce soit à qui que ce soit
    Le monde ne changera pas en un seule jour et l’Afrique encore moins car comme le dit Mme Axelle kabou: l’Afrique refuse le développement …. Et 90% des hommes africains refuse le développement de leurs mentalités sur le plan social et culturel. Mais vu qu’il y a encore 10% de mec « top » mesdames, ne rester pas seule car, en bien de choses, la plus terrible est la solitude à partir de 60 Ans. Ouvrez juste les yeux sur les personnes à qui vous ouvrez vos cœurs !
    Et ne refaite pas trop le monde, les mecs le refond déjà tous les jours, depuis quelques siècles et il n’a pas encore évolué… en tout cas pas en bien… qui sait ? Peut-être parce qu’il le refond seul sans les femmes ….
    Courage à toutes celles qui militent pour le bien être dans tout son sens des femmes en Afrique et cela sans fanatisme ….
    Un article, volontairement un peu agressif sur les bords pour moi (il n’est pas censé être à ma convenance sinon il viendrai plus de toi mais de l’image que je veux avoir de toi)…. Mais je l’aime bien puis ce que le problème que tu soulèves est réel … et ta manière de le dire est unique
    C’est beau … Chapeau …
    (sorry pour les fautes )
    giles

    Aimé par 1 personne

  2. La femme soumise est morte, par suicide. Je lui tire quand même 2000 balles dans la tête. C’est là un crime pour lequel je n’ai aucun remords.
    Elle est morte, la femme soumise. Fin de citation. Appelez vos dieux, vos rois et vos maîtres, rien n’y changera.

    😀 😀
    C’EST BEAU. J’ADORE

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour,
      Vous avez une plume magnifique et vous exprimez tellement bien ce que nous « les femmes » pouvons ressentir à certains moments.
      Big up!!! Je dis BRAVO et continuez comme ça. Le monde a besoin d’esprits tels que le vôtre pour aller de l’avant.

      Aimé par 2 people

  3. Qu’on tue la femme soumise, mais qu’on laisse vivre celle respectueuse, celle qui reconnait ses devoirs avec la meme vivacité qu’elle réclame ses droits. Je ne voudrais pas que ma fille soit maltraitée par son mari alors je ne maltraiterai pas non plus ma femme. la femme est naturellement arrogante, c’est bien normal que plus de savoir, plus de connaissances tendent à amplifier ce petit defaut commun de nos sœurs et mères, je prendrai donc le soin d’apprendre à ma fille qu’elle n’a pas que des droits, elle a aussi des devoirs. j’espère que la femme qui sera mienne aura appris ça chez elle également. Certains mecs exagèrent, et pas même besoin d’être féministe pour avoir envie de leur jeter des pierres, la femme n’est pas la bonne à tout faire, elle n’est pas l’esclave au service du tout puissant monsieur le Mari. je fais rarement recours aux versets bibliques pour appuyer mes arguments, il est dit quelque part dans la bible « Aime ton prochain comme toi même », je crois que cela vient appuyer le « Ne fais pas à autrui ce que tu ne voudrais pas qu’on te fasse », si on pouvait tous appliquer ça, si on pouvait tous être « humaniste » je crois que le problème serait résolu. Si on pouvait tous…
    j’ai vu mon père sourire juste et se taire face aux dire de ma mère et de ses copines juste parce qu’on ne l’a pas invité à prendre part à leur conversations. j’attendrai aussi de ma femme qu’elle la ferme quand je discute avec mes amis et que personne ne lui donne la parole; chose difficile à faire pour nos soeurs émancipées aujourd’hui. Je peux en tout cas te rassurer que certains hommes sont entrain de prendre conscience du fait qu’il faut laisser les femmes vivre leurs ambitions, mais que la femme ne se laisse point aveugler par ses droits. Quand on t’a souvent refuser quelque chose, il est vrai que quand on l’obtient on tend à en faire de trop . j’exhorte juste les hommes aussi bien bien que les femmes à plus de respect de soi et de l’autre dans leurs faits et gestes.

    Mylène, tu n’es pas imariable, à chaque femme correspond un homme. Ton combat est tout à fait normal, on ne peut pas vouloir te lapider juste parce que tu veux que les femmes soient acceptées et respectées dans nos sociétés comme des êtres humains en entier. On devrait plutot t’encourager et aligner les demandes en mariage, tu te bats contre une injustice instaurée depuis longtemps et cultivée à travers le temps. Puisse ton article réveiller la conscience de plusieurs.

    Aimé par 2 people

  4. La question que moi je me pose le plus souvent est pourquoi les femmes depuis des millénaires et de nos jours encore ne sont pas considérées comme des égales des hommes et subisse diverses discriminations et oppressions? Je pense que la cause essentielle de cette situation est une interprétation littérale des des textes qui ont servis de fondement aux religions et aux différentes traditions qui les ont bornées aux taches et soins « matrimoniales ». Si la tradition et les religions n’ont pas favorisées l’épanouissement des femmes, et les a maintenues dans un état de dépendance et de soumission envers les hommes, la politique ne s’est jamais empressée de les en libérer et de leur permettre d’exprimer pleinement leur potentiel intelligence et de créativité. Durant des siècle et jusqu’à une période relativement récente elles furent systématiquement écartées du pouvoir, sous prétexte qu’elles manquent de réalisme et d’autorité ou qu’elle ont la maison a gérer. Je rappelle qu’il a fallu attendre le 1954 pour qu’elles soient autorisées a voter en France et 1956 pour mon cher pays le Bénin.Malgré ça de nos jours il est encore plus difficile a une femme de s’imposer dans la gouvernance.
    En ce qui me concerne j’ai toujours considérer la femme comme l’égale de l’homme. Outre que intelligence n’est pas et n’a jamais été l’apanage des hommes, les femmes ont des qualités que nombres d’entres nous homme n’avons pas dont le courage. En effet il en faut pour mener de front la vie familiale et et l’activité professionnelle, comme beaucoup d’entre elles le font, parfois seules et dans des conditions difficiles. Autres vertus plutôt féminines: la patience la persévérance la générosité l’abnégation sans oublier l’intuition et j’en passe!
    S’il est légitime que les femmes veuillent être &gales aux hommes en droits, et d’une manière générale tout ce qui a trait a la vie citoyenne, il me semble néanmoins qu’elles doivent veiller à ne pas chercher a leur ressembler ou à s’identifier a eux non pas parce qu’ils sont dépourvus de dons… mais tout simplement parce que une femme n’est pas un homme et qu’un homme n’est pas une femme. La nature a fait d’eux des êtres, non pas égaux mais complémentaires et je pense qu’ils perdraient leur âme s’ils sacrifient cette complémentarité au non d’une égalité excluant toute différence.
    Mes hommages a toi très chère et candide mère et a toute les femmes de ce pays

    Aimé par 2 people

  5. Et surtout, aux cons qui me l’ont dit quand j’avais 12 ans, les poèmes c’est pas pour les presqu’ hommes. J’ai passé les années suivantes à écrire des trucs violents, insensés et bourrés de « mots mâles » ( insultes quoi en gros) pour passer pour un vrai homme. Meh -__-

    Aimé par 2 people

  6. « Pourquoi demande t-on aux femmes d’être belles, intelligentes mais carpes? Pour ne pas blesser l’égo de l’homme? »
    Peut-on un peu plus souvent parler de l’égo des hommes vis à vis des femmes? J’ai toujours dit que pour des gens qui ont hérité d’office du trône dans la majorité des sociétés, nous, les hommes, faisons preuve de très peu de confiance. En bons petits êtres à la confiance frêle, nous avons tendance à nous sentir menacés dès qu’une femme ose marcher selon ses propres valeurs. Nous sommes plutôt occupés à être vus comme des mâles, au sens le plus animal du terme (quoique bien des animaux font mieux que nous): on gueule, on bât, on commande, on exhibe ses muscles…
    Tant que nous dirons aux hommes ce qui fait un « vrai homme », nous dirons, par extension/élimination/opposition aux femmes ce qui fait d’elles de « vraies femmes ». Choisissons d’éduquer des fils libérés de ce faix de « vrai homme » qui ne sert à rien du tout et on aura réglé une partie du problème. La cuisine c’est pas que pour les femmes, le ménage c’est pas que pour les femmes, l’éducation des enfants se fait à deux. Bref, tout est plus facile si on s’y met à deux, en équipe et non en tyrans et esclaves.
    Après à l’échelle micro chaque couple est libre de faire ce qui lui plaît, tant que ça marche pour eux. On ne peut être étroit d’esprit au point d’imposer un modèle de couple a tout le monde. Mais on ne devrait pas perpétuer ouvertement des croyances qui placent la femme en chien-esclave-suiveur.
    Et ce n’est pas en donnant aux féministes la même image que les sorcières au 17e siècle qu’on va faire avancer les choses.
    Je n’aimerais pas que ma fille soit un jour le toutou de quelqu’un donc je n’ai aucun intérêt à ce que ma femme soit mon toutou (et honnêtement, je méprise le manque de caractère). Ce n’est qu’une question de bon sens.

    Aimé par 2 people

  7. Si seulement toutes les femmes et tous les hommes pourraient lire ton article……..
    A voir encore les réalités dans certaines contrées de notre petit pays, le titre devrait être plutôt « LA FEMME SOUMISE DOIT MOURIR » parce qu’elle ne l’est pas encore totalement.
    Aussi comme tu l’as bien souligné « SOUMISE » n’est pas synonyme d’infériorité. Et je crois franchement que cette habitude sale qui se cache derrière ce fameux mot et qui empêche la femme africaine de pleinement jouir de ses droits doit être bannie de notre quotidien pour qu’ensemble main dans la main et tous #égaux nous construisons notre cher continent.

    Aimé par 1 personne

  8. Je te cite:«Appelez vos dieux, vos rois et vos maîtres, rien n’y changera.» tu es terrible!!! Tu es là, d’une intransigeance irréversible et immuable. Je vois bien ce que tu prônes, tes arguments fort solides ne sont point à bafouer. La netteté de ton combat est lucide. C’est comme une bombe à retardement. Mais la société dans laquelle nous vivons aujourd’hui se veut hermétique quant à certaines de ses valeurs d’origine et force gens auront du mal à valider ton idéologie car, se sentant prisonniers des mœurs antiques. Ton article fort éloquent, est réaliste et intéressant. Beaucoup de courages à toi.

    J'aime

  9. Des races ont lutté pour se faire respecter, des peuples ont lutté pour s’émanciper du joug colonial, des travailleurs luttent pour de meilleures situations…

    Il est légitime et noble et tout à fait normal que les femmes tuent en elles mêmes le gêne de la soumission que les différentes civilisations à travers les âges, leur ont inculqué.

    La femme soumise n’est plus.

    Bel article, qu’ils dérange et change.

    Qui doit être ? Un humain comme un autre.

    Aimé par 1 personne

Réagissez!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s